Dire, ne pas dire

Sauta-t-il au plafond, haussa-t-il les épaules en incise

Le 05 janvier 2017

Emplois fautifs

Sauta-t-il au plafond, haussa-t-il les épaules en incise

Les incises ont pour elles l’avantage de la légèreté. Elles permettent l’économie d’un que conjonction, autorisent l’emploi d’indépendantes plutôt que de subordonnées, et peuvent servir à donner du rythme à un texte. La plus fréquente est sans doute dit-il, mais il est généralement recommandé d’essayer de ne pas reprendre constamment cette tournure et de la faire varier avec d’autres comme reprit-il, ajouta-t-il, etc. Cependant, dans ce domaine comme dans bien d’autres, le mieux est souvent l’ennemi du bien. Il convient donc de ne pas donner au texte l’apparence d’un dictionnaire des synonymes du verbe dire et de ne pas se livrer à de dangereuses acrobaties langagières comme releva-t-il la tête ou trembla-t-il de peur.

on dit

on ne dit pas

Avec grand plaisir, dit-il en sautant au plafond

Hélas non, répondit-il en haussant les épaules

Avec grand plaisir, sauta-t-il au plafond

Hélas non, haussa-t-il les épaules