Dire, ne pas dire

Friendly

Le 4 avril 2013

Néologismes & anglicismes

Voici un autre cas mêlant un anglicisme et l’usage abusif de la construction appositive : les locutions bâties sur le modèle de gay friendly, expression employée pour caractériser les bars, cafés, etc. qui accueillent sans aucune discrimination les personnes homosexuelles ou qui en font leur clientèle privilégiée. On rencontre aujourd’hui, parmi beaucoup d’autres, les formes hétéro friendly, family friendly, child friendly, etc. Il existe de nombreux équivalents français pour remplacer ces tournures. On pourrait penser à l’adjectif sympathisant déjà utilisé par La Fontaine au sujet du chat dans la fable intitulée Le Cochet, le Chat et le Souriceau :

« Je le crois fort sympathisant

Avec Messieurs les Rats ; car il a les oreilles

En figure aux nôtres pareilles. »

Mais il existe aussi d’autres termes de sens équivalent comme accueillant, amical, respectueux, etc. Ne serait-il pas préférable de les utiliser ?

 

On dit

On ne dit pas

Qui accueille volontiers les enfants

Ouvert aux conjoints

Respectueux de l’environnement

Child friendly

Conjoint friendly

Éco-friendly