Dire, ne pas dire

François C. (France)

Le 06 avril 2018

Courrier des internautes

Chers académiciens,

Je me permets de vous envoyer ce présent courriel afin de savoir si vous pourriez me renseigner au sujet de la grammaticalité des deux énoncés suivants :

1. « Nous avons pensé À lui offrir... »

2. « Nous avons pensé lui offrir... ».

Respectueusement.

François C. (France)

L’Académie répond :

Monsieur,

Les deux formes sont correctes. Il y a entre elles une nuance de sens. Nous avons pensé lui offrir signifie « nous avons l’idée de lui offrir telle ou telle chose », alors que Nous avons pensé à lui offrir souligne « nous n’avons pas oublié de lui offrir… »

Cordialement.