Dire, ne pas dire

Encourir le risque de

Le 06 octobre 2016

Extensions de sens abusives

Encourir le risque de

L’expression courir le risque de, que l’on fait suivre d’un infinitif, est d’emploi courant : c’est un équivalent développé du verbe simple risquer. Le verbe encourir, qui se construit avec un substantif, appartient à l’origine au domaine du droit et signifie « s’exposer à une peine, à une sanction émanant d’une autorité ». On peut, par extension, encourir une punition, une réprimande, etc. Si dans certains cas, courir le risque et encourir sont bien de sens équivalent, on évitera de mêler ces deux formes et de créer un monstrueux « encourir le risque de ».

on dit

on ne dit pas

Il risque, il court le risque de perdre

Il risque la prison

Il encourt une amende

Il encourt le risque de perdre

Il encourt le risque d’être emprisonné

Il encourt le risque d’une amende