Dire, ne pas dire

Tomber dans le lac ou Tomber dans le lacs

Le 9 janvier 2018

Emplois fautifs

Les noms lac et lacs sont homonymes, mais n’ont pas le même sens. Lac (dans lequel c se fait entendre) est emprunté du latin lacus, « bassin, vaste étendue d’eau », lacs (dans lequel c ne se fait pas entendre) est issu de laqueus, « lacet, nœud coulant » et, par extension, « piège ». On se gardera donc bien de confondre ces deux formes et on écrira il est tombé dans le lac (et il est ressorti tout mouillé) mais il est tombé dans le lacs (ourdi par ses ennemis). Au pluriel les formes sont homographes, mais le sens et la prononciation permettent de distinguer le trappeur a vérifié ses lacs de le voyageur a parcouru les lacs d’Italie.

 

on écrit

on n’écrit pas

Le chauffeur a perdu le contrôle de sa voiture qui est tombée dans le lac

Il s’est pris dans le lacs tendu par ces brigands

Le chauffeur a perdu le contrôle de sa voiture qui est tombée dans le lacs

Il s’est pris dans le lac tendu par ces brigands