Dire, ne pas dire

Quelque, quelques, quel que

Le 02 novembre 2017

Extensions de sens abusives

Ces trois formes sont homonymes, mais elles n’ont pas la même nature et ne s’écrivent pas de la même manière. L’adverbe quelque est invariable. Il signifie « environ » quand il est placé devant un nombre : Il y a quelque trente ans que cela s’est passé ; il entre aussi dans la composition de la locution conjonctive à valeur restrictive quelque … que. Cette locution peut modifier un adjectif : Quelque courageux qu’ils soient, oseront-ils l’affronter ? ou un adverbe : Quelque adroitement que vous jouiez, vous ne gagnerez pas.

Quelque peut aussi être un adjectif indéfini. Dans ce cas, il est variable en nombre. Il peut signifier « un certain » : Il a bien quelque idée sur la question. Il peut aussi exprimer une faible quantité : J’ai éprouvé quelque peine à achever ce travail. Il est venu avec quelques amis.

On veillera bien à ne pas confondre ces formes avec l’adjectif qualificatif quel quand il est suivi de la conjonction que et signifie alors « en dépit de la nature de » et qui, lui, varie en genre et en nombre : quelles que soient les circonstances, il garde le sourire.

 

On écrit

On n’écrit pas

Encore quelque cinquante mètres et il aura gagné

Quelque méfiants qu’ils soient, ils se sont fait berner

Quels que soient ses adversaires, il les surclasse tous

Encore quelques cinquante mètres et il aura gagné

Quelques méfiants qu’ils soient, ils se sont fait berner

Quelque, quelques soient ses adversaires, il les surclasse tous