Dire, ne pas dire

Emplois fautifs

Dont

Le 10 juillet 2012

Emplois fautifs

Si les pronoms relatifs De qui, Duquel, De laquelle, De quoi sont en général correctement employés, Dont, de même sens, donne lieu à des erreurs. On oublie qu’il marque l’appartenance, la possession, et l’on rajoute à tort dans la proposition relative un adjectif ou un pronom se rapportant à l’antécédent.

On dit

On ne dit pas

L’homme dont on envie les succès, dont je connais les œuvres

 

Ce savant dont la réputation est grande

 

Le jardin dont on apprécie les ombrages

 

L’homme dont on envie ses succès, dont je connais ses œuvres

 

Ce savant dont sa réputation est grande

 

Le jardin dont on apprécie ses ombrages, ou dont on en apprécie les ombrages

On dira de même C’est cela dont il s’agit (ou C’est de cela qu’il s’agit) et non C’est de cela dont il s’agit.

Ex-

Le 10 juillet 2012

Emplois fautifs

On abuse aujourd’hui de ce préfixe lorsqu’il s’agit d’évoquer ce qu’un être ou une chose n’est plus. On se prive, ce faisant, des nuances qu’apporte l’adjectif.

On dira avec plus de précision son premier, ou son second, ou son ancien mari que son ex-mari, l’ancien otage que l’ex-otage, l’ancien champion, le précédent directeur que l’ex-champion, l’ex-directeur, l’ancienne reine de beauté que l’ex-reine de beauté, etc.

Tout étant sujet à changer, la particule Ex- peut, si l’on n’y prend garde, gagner encore, faisant de l’adulte un ex-jeune, du convalescent un ex-malade, etc.

Juste

Le 10 juillet 2012

Emplois fautifs

Sans doute sous l’influence de l’anglais, on entend dire C’est juste incroyable, Il est juste magnifique et même, par une surenchère enthousiaste, C’est juste trop beau.

Juste, en français, a certes des emplois adverbiaux, aux valeurs variées et précises. Mais que veut-on dire ici, au juste, c’est-à-dire exactement, précisément ?

Il semble qu’il s’agisse d’un effet appuyé d’insistance. Or la langue française offre, à qui veut parler juste, des locutions et adverbes variés. On dira par exemple : C’est tout à fait incroyable, Il est tout simplement magnifique, C’est vraiment beau.

Au final

Le 07 juin 2012

Emplois fautifs

On fait de l’adjectif Final un substantif dans la construction Au final, grammaticalement fautive, qui se répand sans que rien ne la justifie.

 

On dit

On ne dit pas

Finalement, en dernier ressort, en dernière analyse, qu’en pensez-vous ?

Pour finir, ou à la fin, il a préféré s’en aller

Je dirai, en dernier lieu, ou pour finir, que…

Au final, qu’en pensez-vous ?
 

Au final, il a préféré s’en aller

Je dirai, au final, que…

 

En

Le 07 juin 2012

Emplois fautifs

L’emploi de la préposition En est étendu, de manière souvent abusive, à des constructions qui appellent la préposition À.

 

On dit

On ne dit pas

 

Un document disponible à la mairie (ou dans les mairies)

Passer à la caisse

Utiliser tel produit à la place d’un autre

 

Un document disponible en mairie


Passer en caisse

Utiliser tel produit en place d’un autre

 

Espèce

Le 07 juin 2012

Emplois fautifs

Le mot Espèce est féminin, et doit le rester lorsqu’il est suivi d’un complément (Espèce de…), quel que soit le genre de ce complément. On dira Une espèce de camion comme une espèce de charrette, Une espèce de voyou comme une espèce de canaille.

Espèce et Sorte s’emploient de la même façon. On dira Une sorte de tyran comme une sorte de couronne. Il en va de même dans les tours plus anciens une façon de et une manière de. On dira Une façon de savant, Une manière d’esprit fort.

Exploser

Le 07 juin 2012

Emplois fautifs

Exploser est un verbe intransitif. L’obus, la grenade explosent. On fait exploser un engin. Au sens figuré, on dit : Sa colère explose, Il ne pouvait plus se contenir, il explosa, Les prix explosent.
La construction transitive est fautive, et se répand d’autant plus que l’on emploie Exploser dans divers sens figurés très différents, à la place du verbe juste.

 

On dit

On ne dit pas

Détériorer, abîmer, rendre inutilisable un moteur, une voiture

Il cassa, enfonça la porte d’un coup de pied

Battre largement, surpasser, ou même pulvériser un record

L’emporter sur un candidat

Exploser un moteur, une voiture
 

Il explosa la porte d’un coup de pied
 

Exploser un record
 

Exploser un candidat

 

Non (dans des noms composés)

Le 03 mai 2012

Emplois fautifs

L’habitude se répand, par imitation d’une construction fréquente en anglais et en américain, d’employer l’adverbe Non pour créer de nouveaux termes voire, diront certains, de nouveaux concepts.

Certains ont leur utilité, notamment dans les domaines juridique et politique. Mais on évitera d’avoir systématiquement recours à ce mode binaire de formulation et à la pléthore de termes qu’il suscite, parmi lesquels on citera Non-fiction, Non-profit, Non-évènement, Non-papier, Non-match.

Vous n’êtes pas sans ignorer que ...

Le 03 mai 2012

Emplois fautifs

Vous n’ignorez pas que…, Vous n’êtes pas sans savoir que… sont d’aimables formules qui rendent hommage aux connaissances de l’interlocuteur ou permettent parfois un rappel opportun de quelque point essentiel qui aurait pu lui échapper.

Une fâcheuse confusion fait que l’on entend parfois « Vous n’êtes pas sans ignorer que… », assertion peu flatteuse pour l’interlocuteur et qui peut faire naître quelque malentendu.



Courbatu / courbature

Le 05 avril 2012

Emplois fautifs

Courbatu est un mot très ancien dont ont dérivé le nom Courbature puis le verbe Courbaturer.

C’est Courbatu que l’on emploiera justement pour évoquer l’état de lassitude générale provoqué par la fatigue ou la maladie, qui évoque la sensation éprouvée par celui qui a été battu à bras raccourcis. Se sentir courbatu après une longue marche.

Courbaturé se rapporte proprement à la Courbature, raideur musculaire localisée provoquée par un trop long effort. Être courbaturé après une séance de gymnastique, avoir les épaules courbaturées.





Pages