Dire, ne pas dire

Camille T. (France)

Le 06 avril 2017

Courrier des internautes

Bonjour, je me demande pourquoi la lettre X a plusieurs prononciations différentes ?

Pourquoi la lettre toute seule se prononce « ikss » alors que dans certains mots elle se lit « gz » ?

Exemples : [gz]ylophone, [gz]énon, [GZ]avier, é[gz]haustive, etc.

Et pourquoi dans d’autres mots elle se lit bien « kss »?

Exemples : Comple[kss]e, anne[kss]e, e[kss]ception, etc.

Merci d’avance pour votre réponse !

Camille T. (France)

L’Académie répond :

On doit dire ksilophone.

K et s qui servent à prononcer la lettre X sont des phonèmes sourds. Ils peuvent se sonoriser, c’est-à-dire passer à g et à z quand ils sont entre voyelles (par exemple, dans inexact), car les voyelles sont des phonèmes très sonores. Dans les cas que vous citez, x est devant une voyelle, et, inconsciemment, cette voyelle sonorise k et s. Alors que dans annexe et complexe à l’oral, le x est en dernière position (le e final graphique n’est pas prononcé).

Et dans exception, x est suivi d’un c prononcé s, c’est-à-dire, une fois encore un phonème sourd.